CLASSIQUE ACURA présentée par les vins Les Petits Carreaux en collaboration avec la MRC de Pierre-De Saurel – Caroline Ciot à deux coups du meneur Max Gilbert

18 Sep CLASSIQUE ACURA présentée par les vins Les Petits Carreaux en collaboration avec la MRC de Pierre-De Saurel – Caroline Ciot à deux coups du meneur Max Gilbert

Sainte-Victoire-de-Sorel (18 septembre 2018)  –  Max Gilbert et Caroline Ciot ont volé la vedette en ouverture de la Classique Acura présentée par les vins Les Petits Carreaux en collaboration avec la MRC de Pierre-De Saurel au club de golf Continental, à Sorel.

Gilbert a pris les commandes de cet événement de la division internationale de Circuit Canada Pro Tour en remettant une carte de 66, six coups sous la normale, tandis que Ciot a surpris en jouant 68 (-4) et se retrouve à égalité au troisième rang avec Keven Fortin-Simard.

Le vétéran David Morland IV ayant déjà évolué sur le Circuit PGA TOUR occupe seul le deuxième échelon après une ronde de 67.

En quadruple égalité au cinquième rang, à 69 (-3), se trouvent les Québécois Vincent Blanchette et Raoul Ménard, l’Américain Yohann Benson, originaire de Pincourt, et le Torontois Sebastian Szirmak.

Gilbert a entrepris et terminé sa ronde en force avec un aigle dès le premier trou et des oiselets aux deux derniers. Sa carte de pointage indiquait trois autres oiselets (4e, 6e et 8e trous) et un seul boguey, au 7e.

« Ça démarre bien quand tu cales un roulé de 30 pieds pour un aigle dès le premier trou, a dit Gilbert. Et le fait de jouer en compagnie d’un pince-sans-rire comme Yohann Benson aide à passer une journée détendue. »

Gilbert a attribué son bas pointage à la qualité de ses coups de départ. « Je n’ai raté que deux coups de départ, a-t-il expliqué. Ça m’a coûté un boguey au 7e trou, mais au 12e, j’ai joué de chance deux fois. Mon coup de départ et mon deuxième coup ont frappé des arbres mais j’ai réussi à sauvegarder la normale. »

Après un premier neuf de 38 marqué de trois verts de trois roulés, Caroline Ciot a joué un spectaculaire 30 au retour, son meilleur neuf à vie.

Après avoir entrepris le deuxième neuf avec trois normales, elle a enchainé avec des oiselets aux 13e, 14e, 15e et 17e avant de conclure avec un aigle au dernier trou.

Ciot en est à sa cinquième expérience dans un tournoi professionnel masculin. Il y a deux semaines, elle avait obtenu un laissez-passer à l’Omnium Placements Mackenzie présenté par Jaguar Laval au club Elm Ridge. Écartée des rondes du week-end, elle avait servi de cadet à l’Américain Michael Gellerman lors de la ronde finale.

« Michael m’avait surtout impressionné par son calme, raconte Caroline. On aurait dit qu’il jouait une simple ronde avec des copains. Ça ne l’avait pas empêché de jouer 67. » 

En 2017, elle avait participé à trois événements de Circuit Canada Pro Tour.

« Je me sers de ces tournois avec les gars pour prendre de l’expérience, a dit la golfeuse âgée de 27 ans. À Elm Ridge, j’ai observé la qualité et surtout la constance des coups de fer des hommes. »

L’autre golfeuse inscrite à la Classique Acura présentée par les vins Les Petits Carreaux, Sylvie Schetagne, de Golf-Tonus, a remis une carte de 71 (-1) et partage le 16e rang avec huit autres golfeurs.

De son propre aveu, Morland IV a connu une saison « comme si, comme ça » en étant notamment écarté des rondes du week-end à la Coupe Canada Sani Marc – Desjardins présentée par Groupe Plombaction et à l’Omnium du Québec Canam présenté par Desjardins.

« Je sens que je retrouve ma partie et le moment est bien choisi puisque je participerai à la mi-novembre à la qualification du Circuit des champions de la PGA », a-t-il dit.

Après des oiselets aux 1er, 4e, 6e et 9e trous, Morland IV a dû patienter jusqu’au 17e avant de retrancher un autre coup à la normale. « La différence se situe souvent sur les verts et c’est ce qui s’est produit aujourd’hui en ratant quatre ou cinq roulés de moins de dix pieds ».

Fortin-Simard a signé une carte ponctuée de six oiselets et deux bogueys. Il a amorcé sa partie avec des oiselets aux deux premiers trous et l’a complétée avec des oiselets aux 17e et 18e fanions.

Directeur général et professionnel en titre au club Lac-Saint-Jean, Fortin-Simard a peu de temps à consacrer à la compétition, lui qui est père d’une fillette de 14 mois.

« Je n’ai jamais perdu le goût de la compétition et je vais même participer au dernier tournoi de la saison, le Championnat des Joueurs (TPC) Honda présenté par Financière Banque Nationale / équipe Savignac – Lalonde, la semaine prochaine, au club Le Portage, à l’Assomption. » 

Les heures de départ de la ronde finale de la Classique Acura présentée par les vins Les Petits Carreaux en collaboration avec la MRC de Pierre-De Saurel s’échelonnent de 7h45 à 12h20.

– 30 –

No Comments

Post A Comment