OMNIUM DU QUÉBEC CANAM PRÉSENTÉ PAR DESJARDINS EN COLLABORATION AVEC GARAGA, BOA-FRANC – MIRAGE ET LA VILLE DE SAINT-GEORGES – Bussières couronné champion-

30 Juil OMNIUM DU QUÉBEC CANAM PRÉSENTÉ PAR DESJARDINS EN COLLABORATION AVEC GARAGA, BOA-FRANC – MIRAGE ET LA VILLE DE SAINT-GEORGES – Bussières couronné champion-

Saint-Georges (30 juillet 2017) – Marc-Étienne Bussières est le nouveau champion de l’Omnium du Québec Canam grâce à un pointage cumulatif de 267, 13 coups sous la normale, une avance de trois coups sur son plus proche poursuivant, Ryan McCormick, du New Jersey.

Cette victoire à l’Omnium du Québec Canam présenté par Desjardins, une étape de la division internationale de Circuit Canada Pro Tour, a valu à Marc-Étienne Bussières la meilleure part, 18 000 $, de la bourse globale de 100 000 $. «J’ai une relation un peu particulière avec le club de golf St-Georges, a commenté le vainqueur. Il y a 15 ans, j’avais participé au Championnat provincial junior, mon premier tournoi. Après le 12e trou, ça n’allait pas très bien et j’avais dit à ma mère que je voulais tout lâcher. Elle avait répliqué en disant que si je commençais quelque chose, je devais la terminer. Aujourd’hui, j’ai pu exorciser mes démons avec le parcours de Saint-Georges.»

Marc-Étienne Bussières a présenté une carte de 71, un coup au-dessus du par, pour compléter sa dernière ronde. «Toute une journée stressante, a-t-il admis d’emblée. Les conditions étaient difficiles et elles ont changé beaucoup par rapport à jeudi. Je dirais même qu’elles ont changé dans la journée car les verts sont devenus plus fermes et plus rapides. »

Le nouveau champion a montré ses couleurs dès le premier trou avec un aigle. «J’ai réussi un long roulé de 40 pieds avec une courbe prononcée pour cet aigle. Par la suite j’ai manqué quelques roulés de moins de cinq pieds, ce qui a finalement fait une différence pour mon pointage final. Mon jeu sur les verts était moins bon que lors des trois premières rondes. Ma stratégie était de rester dans le moment et à cause de l’emplacement  difficile des fanions, je me contentais de viser le milieu des verts.»

Le rôle de meneur n’est pas toujours facile. «C’est sûr que j’étais stressé ce matin avant de frapper mon premier coup de départ. Mon aigle au trou numéro un m’a aidé à chasser un peu de cette nervosité  mais je n’ai jamais pu relaxer sur le parcours car Kim (Lucas) me talonnait.»

Champion de l’Omnium du Québec Canam présenté par Desjardins en collaboration avec Garaga, Boa‑Franc – Mirage et la Ville de Saint-Georges, ne signifie pas nécessairement se reposer sur ses lauriers. «Demain matin, je serai à mon club de golf Longchamp pour donner quatre leçons à partir de 9h, et dans l’après-midi je serai à la boutique jusqu’en soirée.»

Pierre-Alexandre Bédard (Cap Rouge) n’a pas connu la ronde espérée avec un pointage de 73 pour un cumulatif de 273. «Une journée plus difficile mais une semaine quand même très intéressante. Je suis jeune et j’apprends beaucoup. C’est la nature du sport, il y a des journées moins faciles que d’autres. Ce n’est pas compliqué, j’ai passé la journée dans l’herbe longue de sorte que je n’étais pas en mesure d’attaquer les fanions. Je n’ai jamais réussi à prendre le momentum et mon boguey au cinquième trou m’a complètement cassé les reins. On ne jouait pas le même terrain que jeudi car les conditions avaient beaucoup changé à cause du beau temps.»

Plusieurs des participants de l’Omnium du Québec Canam présenté par Desjardins se retrouveront sur les allées du club Cap-Rouge, du 7 au 9 août, pour y disputer la Classique Bâton Rouge présentée par Fibrobec, un événement de la division nationale de Circuit Canada Pro Tour.

– 30 –

No Comments

Post A Comment